1

Deux pratiques efficaces pour stimuler l’immunité

Dans cet article je vais vous proposer de stimuler votre immunité, tout en prenant soin de votre peau et en améliorant vos capacités respiratoires.

Le brossage à sec du corps et le lavage du nez sont deux pratiques très anciennes.

Elles ont traversé le temps jusqu’à aujourd’hui, pour répondre parfaitement aux besoins de notre époque.

Elles créent un rituel de vitalité, agréable et efficace.

Le brossage à sec de la peau

Il s’agit d’une pratique d’entretient corporelle simple et rapide qui consiste à effleurer le corps avec une brosse en poils naturels.

Le moment idéal est avant la douche, sur peau sèche.

On stimule la peau et pas seulement pour la rendre plus douce, mais aussi pour relancer la circulation du sang et de la lymphe.

Au-delà de l’effet tonifiant et dynamisant, cette pratique nous aide également à éliminer les toxines et à stimuler le système immunitaire.

Pourquoi le brossage à sec stimule le système immunitaire ?

Il agit sur le système immunitaire de plusieurs façons :

Le brossage va stimuler des cellules de Langerhans dans l’épiderme, la couche superficielle de la peau. Ce sont des cellules dendritiques qui participent à notre réponse immunitaire. Elles ont pour rôle de capturer les agents pathogènes, de les présenter aux lymphocytes, pour déclencher une réaction inflammatoire et les éliminer. Notre peau est notre première barrière immunitaire.

Cette pratique est très efficace pour stimuler la circulation de la lymphe (c’est aussi pour cela que le brossage est également efficace contre la cellulite, voir plus loin). Le système lymphatique est un des acteurs principaux du système immunitaire. Il a pour rôle de transporter des cellules immunitaires, les lymphocytes et les macrophages, qui permettent à l’organisme de lutter contre des infections, les virus et les microbes. Le système n’a pas de pompe comme le système cardio-vasculaire, la lymphe circule grâce à nos mouvements musculaires et respiratoires, c’est pourquoi elle n’est pas contre un petit coup de pouce de temps en temps.

En médecine chinoise, l’équivalent du système immunitaire est le Wei Qi. C’est l’énergie de défense qui circule, comme un bouclier, en périphérie de notre corps (muscles, fascias et surtout notre peau). Frictionner la peau en la brossant va favoriser une bonne circulation du Wei Qi. Cette action va aussi désobstruer les pores de la peau, dont le Wei Qi contrôle l’ouverture et la fermeture, pour une meilleure évacuation de la sueur et des toxines.

Je donne plus de détail sur notre énergie de défense Wei Qi dans cet article : 4 points pour stimuler l’immunité

Et si vous voulez approfondir le sujet, et renforcer votre dynamisme et votre immunité naturellement, jour après jour, je vous propose de découvrir mon programme en ligne : Stimulez votre système immunitaire grâce au Qi Gong

Réduction de -20% jusqu’au 15 mars avec le code IMMUN20

Les autres avantages du brossage à sec

Le brossage élimine la cellulite : Nous avons vu que cette pratique activait la circulation de la lymphe dans les canaux lymphatiques. La lymphe transporte des cellules du système immunitaire mais elle est également chargée de déchets dû au renouvellement des cellules du corps. Lorsque cette lymphe a du mal à circuler par obstruction des canaux, épaississement des tissus adipeux ou manque d’activité musculaire, il peut y avoir des amas ou des stagnations sous cutanées, plus souvent appelées cellulite !!!

Le brossage détoxique les pores de la peau : Notre peau respire par les pores (c’est la perspiration). Les pores de la peau sont les issues de surface des canaux sudoripares, lorsque ces canaux se bouchent nous sommes sujets à plusieurs réactions inflammatoires (boutons, comédons, poils incarnés) et la peau n’évacue plus les toxines du corps. Le brossage à sec débarrasse les pores de la peau de ces « micro » bouchons et nettoie la peau presque plus efficacement que le savon. En plus, le brossage rend la peau douce.

Le brossage stimule la microcirculation sanguine : La chaleur dégagée par le frottement de la brosse active la circulation sanguine dans les capillaires sanguins. Le sang afflue donc à la surface de la peau, irrigue et nourrit correctement les tissus. La peau est mieux oxygénée, cicatrise mieux et renouvelle mieux ses cellules. Une peau mieux irriguée de sang est plus fraiche et le vieillissement cutané a moins de prise sur elle. C’est pour cette raison aussi que le brossage à sec soulage les jambes lourdes et douloureuses.

Le brossage à sec relaxe les muscles : Les courbatures musculaires sont dues à une grande quantité d’acide lactique produite par les muscles pendant l’effort, et qui ne s’évacue pas. Normalement l’excédent d’acide lactique est éliminé par la lymphe. Nous avons vu que le brossage favorisait la circulation de la lymphe, donc l’élimination de l’acide lactique, pour une meilleure récupération musculaire.

ATTENTION : Comme cette technique stimule beaucoup le système lymphatique et cardiovasculaire, il n’est pas conseillé de la pratiquer en cas d’hyperthyroïdie, de thrombose, de lymphome ou d’insuffisance cardiaque. Vous ne devez pas non plus la pratiquer si vous avez de la fièvre pendant un état infectieux. Pour tous ces cas de figure, je vous conseille d’en parler à votre médecin traitant, il vous expliquera pourquoi cette pratique vous est déconseillé. Et ne brossé jamais sur des zones où votre peau est abîmée ou irritée, ni sur les zones où vous avez de l’acné, des varices ou des grains de beauté volumineux.

Comment et avec quoi pratiquer le brossage à sec ?

Tout d’abord, comme je le dis souvent “Soyez bienveillant avec vous-même”, surtout avec cette technique. Le brossage doit resté doux. On pourrait passer à côté de tous les bienfaits du brossage à sec en le pratiquant de façon trop brusque, sous prétexte que ça revigore.

Vous allez brosser tout votre corps, en remontant de vos pieds à votre buste, zones par zones.

Vous allez effectuer des petits mouvements circulaires en effleurant la peau avec votre brosse. Il s’agit de ramener la lymphe vers les 3 portes d’entrée du système lymphatique : le torse au niveau des clavicules, les aisselles et l’aine.

Suivez les flèches pour faire circuler la lymphe vers les portes

Il est conseillé de pratiquer quotidiennement avant votre douche pour éliminer les cellules mortes. Je vous avoue que j’ai d’autres pratiques de santé, et que je fais le brossage à sec au minimum 3 fois par semaine.

Vous devez choisir une brosse avec des poils naturels et personnellement j’ai opté pour une brosse Ionic, basée sur le principe des ions, pour un meilleur équilibre énergétique.

Pourquoi une brosse Ionic pour le massage à sec ?

Cette brosse est dotée de fins fils de cuivre dont la structure moléculaire contribue à la création d’ions négatifs (appelés anions) à la surface de la peau, rétablissant immédiatement la balance énergétique de notre corps, pour une plus grande détente physique et morale.

Les ions sont des atomes ou des groupements d’atomes, portant une charge électrique selon qu’ils ont perdu ou gagné un ou plusieurs électrons. Ce qui peut sembler contre-intuitif, c’est que les ions positifs ont tendance à nous stresser, alors que les ions négatifs ont des vertus apaisantes et sont bénéfiques à notre santé.

Dans la nature, l’air est chargée d’ions positifs et négatifs dans des proportions différentes. Aux bords de la mer, en forêt, près des cascades, l’air est chargé d’ions négatifs, alors qu’en milieu urbain il est chargé d’ions positifs. Les appareils électroménagers, les ordinateurs, les tablettes, les téléphones portables sont aussi chargés en ions positifs, comme dans une pièce mal aérée.

On sait aussi que certaines maladies, comme la dépression, l’asthme, les nausées, la fatigue chronique, les migraines sont associées à un déficit en ions négatifs.

Lorsque l’on pratique le brossage à sec avec une brosse Ionic, des ions négatifs sont produits à la surface de la peau grâce à la structure moléculaire des fins fils de cuivre. Le corps est donc alimenté en anion (ions négatifs), en plus de stimuler la circulation du sang et de la lymphe ; tout bénéfice !!!

La brosse Ionic qui produit des ions négatifs à la surface de la peau

Voici la brosse que j’utilise, elle est petite et tiens bien en main (Découvrez cette brosse).

Le lavage de nez

Le lavage du nez est une pratique très ancienne et bien connu des pratiquants de Yoga.

Nous la pratiquons régulièrement sur nos bébés mais une fois adultes nous oublions complétement cette technique, pourtant si bénéfique à notre santé.

Pourquoi est-ce utile de se laver le nez ?

On se lave régulièrement les oreilles et les dents, voir la langue, alors pourquoi oublier son nez.

Surtout que les narines constituent la porte d’entrée principale des microbes générant les infections des voies aériennes les plus fréquentes. On comprend mieux l’intérêt de les neutraliser dès leur arrivée dans le nez.  

Les fosses nasales filtrent les impuretés que nous respirons (allergènes, pollution, poussières). Elles effectuent un travail d’épuration, car leur muqueuse est tapissée de cils qui transportent un mucus, qui est soit dégluti soit expulsé – les microbes sont ainsi éliminés quand on se mouche.

Mais parfois, la muqueuse est débordée et le système de nettoyage naturel du nez est perturbé, par exemple en cas de production excessive de mucus.

Le lavage du nez constitue alors le premier geste de prévention, sans attendre la survenue d’infections rhinopharyngées.

Mais même hors gestes préventifs contre les infections, le lavage du nez a plusieurs intérêts :

  • Le lavage de nez améliore le bien-être respiratoire, en éliminant les particules qui se déposent sur la muqueuse,
  • Le lavage de nez limite le dépôt et l’accumulation dans les cavités nasales des allergènes responsables de la réaction allergique,
  • Le lavage de nez restaure l’activité physiologique nasale : filtration, drainage, immunité…

Contre la pollution de l’air, les changements de température et les virus ambiants, le lavage de nez s’avère être une solution simple et adaptée, comme le montre une étude française de 2016.

Le lavage du nez, pratique Ayurvédique

L’ayurvéda est la médecine indienne ancestrale qui considère le corps et l’esprit comme un tout. Pour cette médecine, le lavage du nez, appelé Jala Neti fait partie des pratiques de santé à effectuer quotidiennement (les dinacharya).

Dans les textes anciens il est dit que cette technique permettrait d’avoir moins de cheveux gris, moins de rides et une meilleure haleine, autant vous dire qu’il n’y a pas d’étude corroborant ces dires.

Mais elle va plus loin ; Elle dit aussi que le Jala Neti stimule le mental, les sens et clarifie l’esprit. Le nez est la porte d’entrée vers le cerveau et que par cette pratique on peut se libérer des pensées inutiles qui encombrent la tête, et entretenir une bonne connexion entre le corps et l’esprit.

Et ça… On ne demande qu’à y croire sans avoir besoin de preuves scientifiques non ?…

Le lavage du nez pour stimuler l’immunité

Nous l’avons vu, le lavage du nez nettoie les muqueuses qui tapissent les fosses nasales et qui constituent des lieux de vie parfait pour les virus.

Les sinus vus de face

En dégageant ces cavités, on évite ainsi que les microbes et les virus ne stagnent dans le nez et descendent dans les poumons. En ce moment, le lavage du nez peut être fort utile lorsque l’on rentre chez soi après avoir pris les transports en commun ou croisé plusieurs personnes, personnellement c’est ce que je fais.

Comme vous vous en doutez, le lavage du nez favorise l’amplitude respiratoire et active l’énergie du poumon.

Il se trouve que le poumon a en charge de diffuser l’énergie défensive, le Wei Qi, à la surface de la peau.

Plus votre poumon sera dynamique, plus efficace sera votre Wei Qi.

De plus, le manque d’oxygénation cellulaire entraine une perte en énergie vitale. En médecine chinoise le poumon est appelé “Le Maître de l’énergie”.

L’oxygène passe dans le sang au travers des parois des alvéoles pulmonaires pour se diffuser dans les capillaires pulmonaires et pénètre dans le sang au moment de l’inspiration

Or le système immunitaire a une demande en oxygène multipliée par 10 à 20 lorsqu’il est sollicité. En cas de manque d’oxygène, les lymphocytes T (dont le rôle est de tuer les cellules infectées) ont une efficacité diminuée.
Aider l’organisme en assurant l’oxygénation cellulaire qui lui est nécessaire est très important, que ce soit avant, pendant ou après un épisode infectieux.

Pour augmenter vos capacités respiratoires et oxygéner vos cellules, je vous propose de découvrir mon atelier en ligne : Dynamiser sa respiration pour plus d’énergie

Découvrez le pot idéal pour le Jala NETI

Voici le pot que j’utilise :

Je ne vais pas vous expliquer en long, en large et en travers comment utiliser cet accessoire, car vous trouverez tous les détails dans cet article très complet.

Voici également la notice complète du pot Yogi’s Nosebuddy.

Conclusion

Ces deux pratiques sont essentielles, assez agréables, et ne vous prendront qu’une dizaine de minutes par jours.

C’est un véritable plaisir de sentir que l’on est actif dans l’entretiens de sa santé.

Au-delà du renforcement de votre immunité, vous savez maintenant que le brossage à sec vous aidera à garder la ligne, activer votre circulation sanguine et lymphatique, détoxiquer votre peau, détendre votre corps et que le lavage du nez augmentera votre énergie et clarifiera votre esprit.

Je vous souhaite une saine vitalité, pour une plus grande Joie au quotidien.

Chrystel Herbeaux Del Pino

Chrystel
 

Éternelle passionnée des liens qui unissent le corps et l'esprit, et de la fluidité qu'ils nous offrent quand nous les cultivons. J'ai créé ce blog pour partager avec vous ce qui m'émerveille.

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments