La joie, comment l’apprivoiser jour après jour

 

Dans cet article je vais vous présenter un petit exercice mental, d’à peine 2 minutes, qui va nous aider à cultiver la joie au quotidien et à transformer notre cerveau, pour nous permettre d’être plus heureux naturellement au quotidien. Lorsque nous expérimentons l’émotion de la joie, nous envoyons une onde de vitalité à toutes les cellules de notre corps. Cette vibration nous régénère et stimule tout notre Être.

Joie, bonheur, pourquoi c’est si important ?

Dans cette course au bonheur à laquelle nous participons tous (ou presque), la joie est l’aiguillon qui pousse plus loin notre monture. Le bonheur et la joie sont presque des synonymes : A première vue la joie semble déclenchée par des évènements extérieurs et a un caractère ponctuel alors que le bonheur véritable vient de l’intérieur de nous, non de circonstances extérieures et devrait être permanent.

En tant que pratiquante de Qi Gong et surtout des pratiques de Sourires Intérieurs, je voudrais vous proposer de considérer la Joie comme un état du cœur, serin et rayonnant, plutôt qu’une simple émotion éphémère qui ne ferait que passer. La joie n’est pas une étincelle, c’est le feu qui chauffe l’athanor, où s’élabore l’élixir du bonheur. Pas de bonheur sans joie alors que l’inverse peux être vrai, comme le souligne Alexandre Jollien :

Au lieu d’aspirer à un bonheur clés en main, il s’agit plus modestement de découvrir la joie au cœur de notre vie. La première étape, c’est d’apprendre à cohabiter avec les traumatismes, les blessures qui peuvent agiter un cœur et de ne pas en faire un drame. On peut éprouver une grande joie même si nous trimballons derrière nous une foule de manques, de peurs et d’épreuves.  

Je souligne ces petites différences entre le bonheur et la joie car il se trouve que les expériences scientifiques qui sont menées de part le monde depuis deux décennies, mesurent invariablement les effets du BONHEUR. Mais, je crois que, tous ces résultats peuvent être mis également sur le compte de la joie sereine.

Toutes ces études ont mis en évidence les bénéfices non négligeables sur la santé, que nous pouvons obtenir en entretenant le bonheur et la joie.

  • Une durée de vie plus élevée
  • Une meilleure santé générale, même pour ceux souffrant de maladies chroniques
  • Moins d’incidences de maladies cardiovasculaires
  • Une meilleure mobilité chez les personnes âgées
  • Moins d’accidents et moins de handicaps
  • Moins d’anxiété, moins de dépression
  • Une meilleure immunité
  • Une meilleure cicatrisation
  • Une meilleure récupération cardiaque après effort
  • De meilleures relations avec les autres

Le problème, c’est nos habitudes

Ça semble très intéressant le bonheur, la joie, tout ça. Ça donne vraiment envie d’essayer ces concepts, vous trouvez pas ?…

Mais voilà, comme le fait remarquer Rick Hanson dans son livre “Le cerveau du bonheur”, le problème c’est nos ancêtres. Ils ont passé leur temps à se faire menacer par des dangers mortels. Pour rester en vie et faire perdurer l’espèce, ils se sont fabriquer des réflexes physiologiques, d’une efficacité redoutable.

Ils ont développé un penchant pour les informations négatives ; les signes du temps, les traces d’animaux ou le comportement d’autres membres de la tribu. Ils ont même pris l’habitude d’anticiper ces informations, et ceux qui y réussissaient le mieux vivaient plus longtemps.

Nous avons hérité de ce mécanisme de survie mais nos conditions de vie ont bien heureusement évolué. Ces automatismes de pensée, ou ces sécrétions d’hormones de stress, qui nous sauvaient la vie hier, aujourd’hui nous consument de l’intérieur.

Notre cerveau a développé un penchant pour le négatif. Nous guettons les mauvaises nouvelles, elles nous touchent car elles vont chatouiller nos vieux réflexes de survie et nous les retenons plus facilement que les autres.

Nous surestimons systématiquement les menaces en sous-estimant les opportunités et les ressources. Ces expériences se gravent durablement dans nos structures neuronales et les mauvaises habitudes se mettent en place (Anxiété, rumination, angoisse, colère et râleries en tout genre).

L’esprit peux changer le cerveau

Nos expériences positives s’impriment beaucoup moins bien en nous, que nos expériences négatives. Exemples : Après la lecture d’une série d’avis nous retenons plus facilement les négatifs, quand nous apprenons quelque chose de négatif sur quelqu’un nous avons tendance à ne plus voir que ça chez cette personne, etc…

Un autre exemple pour aller plus loin : il aura suffi de se sentir quelques fois inutile, pour créer un sentiment d’impuissance, ici l’état mental négatif va créer des connections neuronales. Il faudra vivre beaucoup de contre-expériences pour retrouver sa confiance, ou faire de l’EFT. Et dans ce cercle vicieux, peut-être ne remarquerons-nous même pas nos moments d’assurance, sur lesquels nous pourrions nous appuyer pour faire évoluer notre situation.

Rick Hanson, dans son livre “Le cerveau du bonheur” nous explique que si nos expériences positives s’impriment moins dans nos voies neuronales, c’est entre autres parce que nous ne leur accordons pas assez de temps et d’attention pour le faire.

Pour lui, le meilleur moyen de développer le bonheur et d’autres forces intérieures est d‘en faire l’expérience, puis d’aider ces états mentaux à devenir des traits neuronaux. “S’imprégner de ce qui est bon” (c’est le nom de l’exercice que nous allons voir), c’est activer une expérience positive et l’installer dans votre cerveau, en prenant le temps qu’il faut pour que se crée des connections. Plus nous répèterons l’exercice et plus ces voies se renforceront pour finir par s’activer d’elles-mêmes et nous permettre de ressentir plus souvent des émotions gratifiantes.

Nous savons maintenant, grâce aux recherches en neuroscience, que l’activité mental-neuronale répétée (comme dans notre exemple de sentiment d’impuissance) laisse des changements durables dans la structure neuronale : c’est ce qu’on appelle la neuroplasticité liée à l’expérience.

Ainsi nous comprenons que nous pouvons utiliser notre esprit pour changer notre cerveau, qui changera à son tour notre esprit.

En dégustant plus intensément nos expériences positives et en leur accordant quelques secondes d’attention, nous leur permettons de créer de nouvelles connections dans notre cerveau, qui nous faciliteront l’accès au bonheur et à la JOIE.

S’imprégner de ce qui est bon

Arracher les mauvaises herbes et planter des fleurs dans un jardin, c’est du travail mais c’est gratifiant ; considérez votre esprit comme votre jardin. Vous allez vous fabriquer un cerveau calibré pour la Joie et la félicité.

Voici une petite routine mentale en 4 étapes, qui fait des miracles : S’IMPRÉGNER DE CE QUI EST BON de Rick Hanson

Quand vous aurez pris l’habitude de la faire, elle ne vous prendra pas plus d’une minute et même si vous la faites en public, votre entourage ne s’en apercevra pas.

  • ÉTAPE 1 : Activer une expérience positive.

Portez votre attention sur une expérience positive déjà présente en vous, un plaisir physique, un sentiment de détermination ou une sensation de proximité avec quelqu’un. Vous pouvez également créer une expérience positive, en pensant à des choses qui vous inspirent de la gratitude, en évoquant un ami ou en reconnaissant une tâche que vous avez accomplie. Autant que possible, aider ce genre d’idées à se transformer en expériences gratifiantes sur le plan émotionnel, sinon elles ne seront jamais que des pensées positives.

  • ÉTAPE 2 : Enrichissez-la

Prolongez l’expérience positive pendant 5 à 10 secondes, voire plus. Ressentez la dans votre corps ; laissez-la emplir votre esprit, savourez-la. Encouragez délicatement l’expérience à s’intensifier, amplifier vos sensations. Reconnaissez en quoi elle est pertinente pour vous.

  • ÉTAPE 3 : Absorbez-la

Sentez délibérément l’expérience pénétrer en vous comme vous, pénétrer en elle. Laissez-la se poser réellement dans votre esprit. Vous pouvez visualiser une poussière d’or qui vous imprègne, la ressentir comme un baume qui vous apaise, voire la placer comme un joyau dans la malle aux trésors de votre cœur. Sachez que l’expérience devient une part de vous-même, une ressource intérieure que vous pouvez emporter partout avec vous. (Personnellement j’adore cette étape ; j’ai l’impression, quand j’absorbe l’expérience que toute ma peau se repulpe.)

  • ÉTAPE 4 : Liez les éléments positifs et négatifs (optionnel)

Tout en gardant le sentiment net et stable de l’expérience positive au premier plan de votre conscience, soyez conscient d’un élément négatif au second plan. Grâce à cette dernière étape nous arrachons vraiment les mauvaises herbes pour planter des fleurs.

  • ÉTAPE 5 : Essayez tout de suite pour voir…!

Vous pouvez aussi vous entraîner au Sourire Intérieur. Voici justement la conduite qui dynamise notre cerveau et nos moelles. Découvrez d’autres vidéo sur la page des cadeaux et d’autres conduites de Sourire Intérieur sur ma Chaîne Youtube.

Bonne pratique à tous.

COEURDIALEMENT

Chrystel

Ressources :

Découvrez le stage que je propose au Maroc (Essaouira) du 16 au 20 avril : Entretenir l’énergie de la Joie

Je vous invite à lire l’excellent livre de Rick Hanson “Le cerveau du Bonheur” d’où est tiré cet exercice. Il est aussi l’auteur du livre “Le cerveau de Bouddha”

Vous trouverez les résultats de plusieurs expériences scientifiques sur le bonheur dans cet article du huffingtonpost (en français)

Dans cet article plusieurs pistes pour cheminer vers le bonheur.

Voici une vidéo de David Lefrançois sur la joie, si vous ne connaissez pas ce monsieur et ses vidéos, découvrez les.

Laisser la joie vous imprégner à la lecture du très bénéfique livre de Frédéric Lenoir  : “La puissance de la joie”.

Chrystel
 

Éternelle passionnée des liens qui unissent le corps et l'esprit, et de la fluidité qu'ils nous offrent quand nous les cultivons. J'ai créé ce blog pour partager avec vous ce qui m'émerveille.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Êtes-vous bien enraciné énergétiquement ?

Si vous vous sentez anxieux et fatigué, vous ne l'êtes peut-être pas.


L'enracinement énergétique est la base d'une vie épanouie et heureuse.

Je vous offre mon E-book pour vous aider à faire pousser vos racines.