Marcher pieds nus – Une découverte pour la santé

 

Marcher pieds nus, nous connecte à la terre et nous permet de bénéficier d’un flot puissant d’électrons bienfaisants émanant du sol qui nous aide à éliminer les radicaux libres de notre corps. Cultivons cette pratique simple, gratuite et naturelle qui régule tous les systèmes de notre corps, renforce notre sang et calme notre esprit.

« Mets tes chaussures !!! » Nous avons tous entendu cette phrase des centaines de fois et sans doute, à notre tour, la répétons-nous à nos enfants et petits-enfants. Eh bien, ce n’est pas le meilleur conseil de santé que nos anciens nous aient transmis. Soyons rebelle ; marchons pieds nus (sur un sol naturel ; terre, herbe, sable…)!!!

Les pionniers de l’évidence

Ce n’est qu’en 2010 qu’est sortie le livre révolutionnaire du chercheur Clinton Ober épaulé par le Dr Stephen Sinatra ; “Connectez-vous à la terre – Peut-être la découverte la plus importante pour la santé”. Nous avons pu y redécouvrir tous les bienfaits de la marche pieds nus et de la mise à la Terre. Tous ces bienfaits sont prouvés scientifiquement, pour nous motiver à prendre soin de nous simplement et efficacement.

Leurs découvertes ont donné lieu à la création d’un nouveau mouvement le “Earthing” ou “Grounding” (ancrage).

Cette pratique lutte contre les radicaux libres

Les radicaux libres comptent parmi les grands ennemis de notre santé. Ce sont des molécules d’oxygène instables et incomplètes, qui cherchent à s’accoupler à des éléments d’autres cellules, pour se compléter. Un radical libre est donc une molécule qui a perdu un électron et qui veux se stabiliser. Pour ce faire, il capture un électron à une molécule voisine, qui devient à son tour un radical libre.

Le phénomène se propage en réaction en chaîne dans l’organisme et provoque de nombreux dégâts dans les tissus, les organes et peut même modifier certains gènes. Cette réaction est appelée stress oxydant.

Les radicaux libres les plus présents dans notre corps proviennent de notre métabolisme, plus précisément de l’utilisation de l’oxygène par nos cellules. Cette production endogène de radicaux libres est tout à fait bien éliminée par notre organisme. Cependant elle peut être augmentée significativement par des facteurs exogènes ; la fumée de cigarette, les fours à micro-ondes, les gaz d’échappements, la consommation excessive d’alcool, le stress, les rayons UV, la suralimentation, les pesticides, etc…

Les radicaux libres, en perdant un électron, ont plus de protons que d’électrons ; ils se chargent ainsi positivement et deviennent un ion positif (cation). Les molécules ou atomes possédant plus d’électrons que de protons sont chargés négativement ; ce sont des ions négatifs (anions).

La terre est un immense réservoir d’électrons libres chargés en ions négatifs (comme l’air que nous respirons en montagne, aux abords des cascades ou au bord de la mer). Les ions négatifs sont très bénéfiques à notre santé.

Le stress dû aux radicaux libres réduit continuellement les électrons de notre corps, c’est pour cela que nous utilisons des anti-oxydants (alimentation) car ceux-ci redonnent des électrons à notre corps et neutralisent les radicaux libres.

En marchant nus pieds sur la terre, nous pouvons également obtenir de nouveaux électrons et des ions négatifs qui pénètrent par notre peau. Être directement en contact avec la Terre, nous aide à neutraliser les charges positives des radicaux libres qui endommagent notre corps.

L’ancrage a de nombreux bénéfices physiologiques et énergétiques. Si le sujet vous intéresse, vous pouvez également lire cet article sur ce blog “Les secret d’un bon ancrage énergétique”.

 


Présence - Calme - Créativité - ​Confiance


1​2 EXERCICES SIMPLES POUR

​L'ANCRAGE ÉNERGÉTIQUE

Je vous offre ce livret. Mouvements, visualisations, sons, auto-massages, respirations, faîtes votre choix pour changer votre vie.

Hidden Content

 

La connexion à la Terre réduit les inflammations chroniques

Lorsque Clinton Ober a commencé ses expériences de mise à la Terre sur une soixantaine de personnes, les résultats furent si surprenants, que les scientifiques, d’abord sceptiques commencèrent à prendre en considération les bienfaits que cette pratique pouvait apporter.

« J’ai fini par mettre en place ma propre étude et nous avons relié 60 personnes à la Terre. Les résultats des analyses étaient absolument stupéfiants : les troubles des articulations maxillaires disparaissaient, les syndromes prémenstruels disparaissaient, les inflammations diminuaient, la douleur aussi, le sommeil des patients devenait plus réparateur… » Clinton Ober

L’une des découvertes principales était que cette connexion à la Terre améliorait la viscosité du sang et réduisait son acidité, et par la même réduisait les inflammations chroniques.

Les inflammations sont souvent le terreau de nombre de maladies chroniques et dégénératives. Plus nous sommes exposés aux radicaux libres et plus notre sang tend à s’épaissir, ce qui entretient les inflammations.

La connexion à la Terre fournit à nos globules rouges un surplus d’électrons, ainsi ils peuvent se repousser plus efficacement et éviter de s’agglutiner. Le sang a moins tendance à former des caillots.

La recherche a démontré que cela prend environ 80 minutes aux électrons libres de la Terre pour atteindre notre système circulatoire et transformer nos cellules sanguines.

Le cardiologue Stephen Sinatra, travaillant avec Clinton Ober a déclaré :

« Il y a maintenant 20 ou 21 études médicales publiées au sujet du phénomène de grounding – et il s’agit d’un examen collégial ! En termes simples, se connecter à la Terre permet littéralement d’étouffer les feux de l’inflammation. Or, l’inflammation est la source de toutes les pathologies sérieuses telles que la maladie d’Alzheimer, le cancer, les maladies cardiaques, le diabète, la liste est longue… Si vous pouvez agir sur l’inflammation et l’étouffer, l’arrêter, nous serons tous en bien meilleure santé. »

Vous trouverez sur cette page toutes les informations sur les expériences menées par Clinton Ober.

Marcher pieds nus calme le système nerveux sympathique

Nos pieds comptent une multitude de terminaisons nerveuses (202 au cm2 – plus de 7000). Les électrons libres de la Terre pénètrent directement dans notre système nerveux et l’apaise instantanément.

Après une séance de marche sur un sol naturel (Terre, herbe, sable…) notre taux de cortisol, hormone de stress tend à diminuer et notre rythme cardiaque à se réguler. La qualité du sommeil s’en trouve également améliorée et nous ressentons une sensation générale de bien-être.

La qualité de la marche et du déroulé du pied sur le sol, va également contribuer à masser toutes les zones réflexes du pied en relation avec toutes les parties du corps. De plus la stimulation de la voûte plantaire assure le retour veineux et stimule la circulation sanguine.

Voici une liste des nombreuses améliorations que les personnes pratiquant le earthing (la marche pieds nus ou l’utilisation des accessoires de mise à la Terre) ont signalé dans le monde entier depuis plus de 20 ans.

  • Élimine ou réduit considérablement l’inflammation
  • Élimine ou réduit sensiblement la douleur
  • Meilleur sommeil
  • Améliore l’énergie
  • Augmente la production de mélatonine
  • Normalise la sécrétion de l’hormone Cortisol
  • Diminue le stress
  • Améliore la fonction du système nerveux dans les cas de naissances prématurés
  • Réduit la viscosité sanguine
  • Améliore l’humeur
  • Améliore la circulation sanguine dans le torse, les extrémités et le visage
  • Améliore la régulation de la glycémie
  • Prévient la perte de densité de calcium et d’os
  • Réduit les symptômes de l’ostéoporose et améliore les fonctions rénales
  • Donne un point d’ancrage aux circuits bioélectriques du corps pour fonctionner optimalement
  • Augmente le métabolisme
  • Influence le fonctionnement de la glande thyroïde
  • Diminue les dommages aux muscles et accélère la guérison
  • Accélère la cicatrisation des plaies
  • Améliore la réponse du système immunitaire en lien avec les traumatismes et les blessures
  • Normalise la tension musculaire
  • Réduit les symptômes du syndrome prémenstruel et les bouffées de chaleur
  • Protection contre les champs électromagnétiques à basse fréquence (effet de cage de Faraday)
  • Effets anti-vieillissement
  • Apporte des bienfaits au niveau sportif selon des témoignages des athlètes de haut niveau

Comment se brancher à la Terre

Retirer ses chaussures et marcher simplement sur le sol est la façon la plus simple de s’ancrer.

Cependant beaucoup de surfaces empêchent le transfert d’électrons entre la Terre et le corps, c’est le cas du plastique, de l’asphalte, du vinyle, du caoutchouc, du goudron et du bitume.

Vous comprenez que la plupart de nos chaussures modernes nous isolent correctement de ce bon contact à la Terre. Alors, à moins de revenir à la bonne chausse en cuire à semelle de corde, il va nous falloir retirer nos tennis et talons pour profiter de tous ces bienfaits.

A bien y réfléchir, nous pouvons passer ainsi plusieurs mois (voir des années) à ne pas toucher Terre…

Je ne suis pas tellement fan de gadget mais là, en tant que citadine et en pensant au long mois d’hiver, je pense que certains seront heureux d’apprendre que plusieurs dispositifs ont été développés par les adeptes du “Earthing”, pour cultiver une bonne mise à la Terre. Il s’agit de système incluant un support (drap housse ou sur-matelas pour la literie, tapis de sol, tapis de bureau, patch, bracelet…) relié à un fil, soit prolongé d’un piquet pouvant être planté dans le sol, soit d’une prise pouvant être branché au réseau électrique domestique, relié lui-même à la Terre.

Mais privilégions les solutions naturelles et profitons de tous les moments où nous avons l’occasion de marcher pieds nus sur la Terre. Le mieux est de le faire dans la rosée du matin car, au-delà du plaisir que peux procurer cet instant de grâce et de connexion à la nature, la rosée va augmenter la conductivité des électrons transmis par la Terre à notre corps.

N’oublions pas que sous la plante de nos pieds il y a le premier point du méridien des reins, qui est une des grandes portes énergétiques du corps, celle qui nous met en relation avec le QI de la Terre.

Profiter des belles saisons pour pratiquer en extérieur, pieds nus, le Qi Gong, le Yoga ou la méditation assis à même la Terre.

Restons tout de même conscient que s’ancrer n’est pas un traitement pour soigner intégralement les maladies. Mais c’est un processus essentiel par lequel le corps maintient son équilibre et sa santé. Notre corps a évolué au contact constant de la Terre, il a besoin de cet échange d’énergie pour fonctionner à son plein potentiel.

Voici un petit film court, très bien fait, où Clinton Ober et d’autres experts vous expliquent en image tous les bienfaits de la mise à la Terre.

 

Le vrai miracle n’est pas de marcher sur les eaux, ou de voler dans les airs, il est de marcher sur la Terre.

Houeï Neng – 6ème patriarche du Chan en Chine

Je vous souhaite de belle promenades pieds nus et de profiter pleinement de l’énergie curative de notre belle planète.

Coeurdialement

Chrystel

Chrystel
 

Éternelle passionnée des liens qui unissent le corps et l'esprit, et de la fluidité qu'ils nous offrent quand nous les cultivons. J'ai créé ce blog pour partager avec vous ce qui m'émerveille.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments