3

Les secrets d’un bon ancrage énergétique

Même si vous n’y avez jamais vraiment pensé consciemment, chaque Humain sur cette terre sent intuitivement ce qu’est l’ancrage énergétique et ce qu’il nous apporte. Il est important que nous soyons enracinés à la terre mais également au ciel, pour faire contact et que tout circule en nous.

« Attention, il est un peu perché celui-là ! » « On ne peut rien lui demander, elle est toujours dans la lune. » « Je suis déconnecté aujourd’hui, complétement à côté de mes pompes ! » « J’ai plus de jus (de sève) » etc…. Vous l’avez compris notre langage populaire image à merveille les travers négatifs du manque d’enracinement énergétique.

C’est la source de notre vitalité, de notre présence, de nos réalisations et de notre joie de vivre, notre santé en dépend à chaque instant. Une fois que l’on a pris conscience de l’importance de cet enracinement, c’est un véritable plaisir de l’entretenir car les bienfaits sont rapidement visibles tant physiquement qu’émotionnellement.

L’importance de l’ancrage énergétique ?

  • S‘ancrer pour s’élever, croître, évoluer et mettre en œuvre nos idées avec facilité.

Pour qu’un arbre amène ses fruits à maturité et nous en régale, il doit transformer les énergies du ciel (soleil = photosynthèse par les feuilles) et de la terre (eau et minéraux = racines) et bien nous c’est pareil.

Pour réaliser notre vie et amener nos projets à maturation, nous devons être connecté au ciel, pour nous laisser inspirer, et à la terre, pour puiser la force nécessaire à nos créations, sans vaciller à la moindre difficulté.

Pour qu’une pile transmette sont énergie à la machine, elle doit faire contact aux deux pôles. Nous c’est pareil, pour faire bouger et transformer ce que nous sommes, nous devons être un trait d’union entre le ciel et la terre.

  • S’ancrer pour nourrir un profond sentiment de sécurité et de confiance en soi, en la vie, en l’avenir

Dans nos sociétés la tendance est à la vitesse, la fébrilité émotionnelle, les changements permanents et la peur relayée et entretenues par nos médias.

Même si nous choisissons nos centres d’intérêts et la couleur que nous donnons aux évènements que nous vivons, nous devons souvent rester vigilants à ne pas céder aux sirènes du catastrophisme ou de la déprime. Cultiver un état d’esprit positif, sans jugement, peut s’avérer plus compliqué qu’il n’y parait.

L’enracinement énergétique nous aide à vivre nos convictions, sans chercher ni à convaincre ni à les cacher, mais en étant simplement sûr de nous. A rester debout dans la tempête, ou le brouillard, pour être le premier à repérer les éclaircies.

  • S’ancrer pour en avoir moins « plein la tête »

Nous attendons souvent les vacances pour « nous recharger » et ça marche ! Peut-être parce que lors de ces périodes nous laissons tomber quelques préoccupations quotidiennes, nous sommes plus serins car nous pensons moins.

Le fait de descendre d’un étage, de laisser notre tête refroidir un peu, nous permet de nous ancrer un peu plus à notre cœur, notre ventre, nos pieds, à la terre et du coup, nous pouvons nous ressourcer plus facilement.

Lorsque nous cessons de cogiter, nous nous ancrons mais l’inverse est également vrai ; nous pouvons commencer des exercices d’ancrage dans le but de moins ruminer, de moins élaborer en permanence des plans sur la comète ou de moins angoisser, c’est très efficace.

  • S’ancrer pour accroître sa force et sa vitalité

En Médecine Traditionnelle Chinoise les reins sont appelés “La racine de la vie”, ils sont la loge de notre capital d’énergie innée et de notre vitalité, ils gèrent l’énergie héritée de nos ancêtres. Ils sont la fondation de toutes les énergies Yin et Yang du corps, des cinq organes et des six entrailles.

Ils sont en lien avec le Dan Tian inférieur, le centre énergétique du bas-ventre, le lieu où l’esprit redescend et se concentre durant la pratique du Qi Gong. On dit que préserver l’énergie de nos reins garantit notre longévité et notre vigueur.

Le premier point du méridien des reins est le seul point se situant sous notre pied, c’est une des portes énergétiques de la terre.

Et comme par hasard, l’esprit des reins, le Zhi 志, gouverne le vouloir vivre (la volonté) et la capacité réalisatrice.

Les reins sont les organes de la vitalité, entretenir et économiser leur énergie nous enracine à la vie.

  • S’ancrer pour réconcilier le spirituel et le matériel

Lorsque nous sommes bien ancrés énergétiquement nous pouvons vivre notre spiritualité dans notre quotidien, en restant en relation avec notre famille, nos amis, notre emploi, sans que jamais ce quotidien nous donne l’impression d’entraver notre spiritualité.

Au contraire, la vie de tous les jours devient le support idéal de notre croissance intérieure et nous devenons le vecteur vivant d’une énergie de paix, d’amour, de joie et de guérison, qui peux rayonner tout autour de nous.

Plus nous sommes ancrés dans notre vie quotidienne et plus notre spiritualité devient fluide, vivante et simple.

L’énergie de l’argent fait partie du monde matériel, en nous enracinant nous nous réconcilions avec cet aspect, et nous arrêtons de le stigmatiser (en bien ou en mal) pour lui rendre sa place de fluide qui nourrit la vie.

Un bon encrage se traduit par une juste conscience de notre incarnation et un égo au service de notre âme.

Comment savoir si l’on manque d’ancrage ?

Au vu des différents bénéfices d’un bon ancrage vous pouvez aisément deviner quels sont les signes d’un manque d’encrage.

  • Vous êtes d’un tempérament anxieux, angoissé
  • Vous sursautez souvent,
  • Vous ne vous sentez jamais en sécurité,
  • Vous avez du mal à dire “Non”
  • Vous ne vous faîtes pas confiance,
  • Vous n’avez pas non plus confiance en votre corps et vous pensez que vous allez tomber malade tout le temps,
  • Vous êtes toujours en train de vous blesser aux chevilles et vous avez les jambes fragiles, elles vous font souvent mal ou vous ne les sentez pas,
  • Vous tombez souvent,
  • Vous êtes sujet à d’horribles migraines,
  • Vous avez du mal à contrôler vos émotions (bonnes ou mauvaises)
  • Vous avez des problèmes avec l’argent
  • Vous n’arrivez pas à prendre vos responsabilités, vous attendez que les autres décident à votre place,
  • Vous vous demandez souvent ce que vous faîtes là
  • Vous avez du mal à vous faire respecter et à vous respecter vous-même,
  • Vous êtes quelqu’un de très mental, vous ressassez souvent les mêmes choses,
  • Vous avez toujours plein d’idées que vous n’arrivez pas à réaliser,

Bien sûr tout le monde se reconnait dans quelques-unes de ces caractéristiques, c’est le cumul systématique qui doit alerter sur votre état énergétique.

A noter aussi que dans les villes il est plus facile de souffrir d’un manque d’encrage, même si ce n’est pas systématique. Mais avouez-le, chers compatriotes urbains ; nous passons souvent des mois (surtout en hiver) sans toucher Terre, je veux parler de la vraie terre, celle qui fait des taches sur les habits et qui s’incruste sous les ongles…

Rassurez vous rien n’est irrémédiable, tout est en perpétuelle évolution et comme je vous le disais en début d’article, c’est un véritable bonheur de travailler son enracinement et il existe de nombreux exercices pour remédier au manque d’encrage.


Présence - Calme - Créativité - ​Confiance


1​2 EXERCICES SIMPLES POUR

​L'ANCRAGE ÉNERGÉTIQUE

Je vous offre ce livret. Mouvements, visualisations, sons, auto-massages, respirations, faîtes votre choix pour changer votre vie.

Que faire pour s’ancrer énergétiquement ?

Personnellement j’aime les exercices formels, j’en pratique quotidiennement et j’en enseigne depuis dix ans (cours, ateliers, stage), je vous invite à télécharger mon Ebook “12 exercices simples pour l’ancrage énergétique” et à créer votre routine qui ne vous prendra que quelques minutes, en compilant plusieurs exercices (en ligne dans quelques jours) . Vous y trouverez des mouvements, des visualisations, des sons, des auto-massages et des respirations.

Mais en ce qui concerne l’ancrage, je vous conseil aussi d’y penser constamment dans votre quotidien, en faisant de votre présence votre routine de vie.

Très simplement cultivez toutes les activités qui vous font vous sentir EN VIE.

  • Marcher et ressentir ses muscles s’activer, ressentir la qualité d’accueil de la terre (Yin) à travers nos pieds qui s’étalent et ressentir son potentiel de propulsion (Yang) à travers la façon dont nous prenons appui sur elle pour avancer. Malaxer ses pieds sur le sol, plier ses orteils en marchant. Garder le sommet du crâne suspendu.
  • Marcher le plus souvent possible pieds nus sur la terre.
  • Sentir le poids de son corps tout en admirant la beauté du ciel.
  • Se sentir traversé par le souffle, l’imaginer venir nourrir chacune des cellules de notre corps. Prendre plaisir à respirer consciemment.
  • Toucher les arbres (même ceux qui longent nos avenues, ils ont besoin de notre amour et nous de leur force).
  • Imaginer son squelette, aller respirer dans ses moelles.
  • Être le plus possible au contact de ses sens (remarquer les odeurs, les sons qui nous entourent, s’attarder sur le goût des aliments que nous mangeons, ressentir le vent sur notre peau, la texture de nos vêtements…)
  • Écouter de la musique tribale, des tambours, des gongs, des mantras.
  • Passer du temps avec des gens que l’on aime, leur dire, les regarder dans les yeux.
  • Porter des chaussures rouges (notre chakra racine vibre en rouge)!
  • Danser (bouger son bassin), faire du sport, avoir une activité physique.
  • MÉDITER

Allez, je vous donne quand même deux petits exercices formels très simples à faire tranquillement chez soi (ces exercices ne sont pas dans l’Ebook “12 exercices simples pour l’ancrage énergétique”).

Balancer les bras en activant les jambes

Cette pratique est une technique populaire chinoise très ancienne (Technique de Yang Sheng – Entretenir la vie)

  • Tenez-vous debout, les deux pieds à plats, les genoux légèrement fléchis et souples, le bas du dos détendu, le sommet du crâne suspendu au ciel et les deux bras le long du corps.
  • Balancez vos bras d’avant en arrière, pas plus haut que les épaules.
  • IMPORTANT : Les bras restent complètement relâchés et l’élan du mouvement est donné par la poussé que vous exercez sur le sol. Vos jambes s’activent, fléchissent et s’allongent au rythme du balancement. Votre respiration est naturelle.
  • Au bout d’un moment, en vous laissant aller dans le mouvement, vous pouvez décoller les talons quand vos bras sont vers le haut et relâcher le poids de votre corps en redescendant en faisant vibrer votre corps quand vos talons retouchent le sol.
  • Cet exercice est à faire une cinquantaine de fois (pas de panique ça prends à peine 3 minutes)

Cet exercice va stimuler vos jambes et aider l’énergie qui stagne dans le haut du corps à redescendre.

Activez votre sacrum

Lorsque nous manquons d’ancrage, il est bon de prendre contact avec notre matière, de sentir notre corps. Pour ne plus s’évader dans le tourbillon délétère de notre mental ; l’idéal est de “simplement” poser notre attention sur notre souffle, qui entretient notre vie, et sur chaque partie de notre corps, et plus particulièrement ici, sur notre sacrum.

Le sacrum est la base de notre colonne vertébrale. Il est à mettre en relation avec nos croyances profondes. Les trous sur notre sacrum correspondent à l’emplacement de points du méridien de la vessie, méridien que l’on appelle “Le maître de l’inconscient, de la lumière et du dévoilement”, énergétiquement une bonne circulation dans ce méridien va nous aider à bien nous incarner.

Cette pratique respiratoire nous permet également de nous concentrer sur notre souffle et sur les parties les plus solides de notre corps, nos os.

Les os sont régis par l’énergie des reins qui sont la batterie énergétique de notre corps, et un bon niveau d’énergie des reins nous garantit une belle vitalité, un bon niveau de confiance et d’assurance, ce qui nous fait souvent défaut lorsque nous manquons d’ancrage. En Médecine Traditionnelle Chinoise les reins forment un couple avec la vessie.

  • Allongez-vous sur le dos, les genoux pliés, les pieds posés sur le sol, les paumes de vos mains tournées vers le sol.
  • Commencez par ressentir toutes les parties de votre corps qui sont en contact avec le sol, vos épaules, vos bras, l’arrière de votre crâne, vos pieds et surtout votre sacrum.
  • Respirez naturellement et appréciez, à chaque expiration votre corps qui se détend de plus en plus.
  • Laissez votre respiration s’approfondir petit à petit et descendre dans votre ventre.
  • Quand vous serez en contact avec votre respiration abdominale, commencez à placer cette respiration au niveau de votre sacrum, comme si vous respiriez à travers votre sacrum.
  • A l’inspiration, vous captez les forces de la terre par votre sacrum et à l’expiration vous diffusez cette force à travers tout votre squelette jusqu’aux extrémités de votre corps.
  • Sentez que vos moelles sont régénérées, que vos os et votre système immunitaire se renforcent.
  • Après avoir nourri en profondeur votre squelette, laissez toute la force et les nutriments de la terre, qui pénètrent par votre sacrum, se diffuser dans la totalité de votre corps.
  • Ressentez la confiance, l’équilibre et la stabilité qui émane du sol, s’ancrer dans votre conscience.

Et si les exercices d’ancrage ne marchent pas ?

Vous l’avez compris notre enracinement énergétique détermine notre façon d’être au monde, notre niveau d’implication dans les actions de notre vie, notre joie de vivre.

Il nous donne accès à nos ressources tant financières, qu’amicales et créatives.

Comme nous venons d’en parler nous pouvons commencer certaines pratiques physiques, pour entrer en contact avec notre corps, notre souffle, notre présence matérielle. Mais nous pouvons également choisir le chemin de notre psyché pour nous aider à nous enraciner.

Un travail en psychothérapie va nous aider à nous poser, à nous dégager de ce qui nous empêche de toucher terre, de nous réaliser, d’être nous-même sans les contraintes des conventions ou de nos croyances limitantes.

Que vous preniez le chemin du corps ou celui de l’Esprit, si vous décidez sérieusement d’aller vers plus d’ancrage énergétique dans votre vie, vous y arriverez. Bien-sûr je vous conseil d’emprunter l’autoroute à deux voies du Corps-Esprit.

RESSOURCE : Je vous conseille l’excellent livre de Mary Laure TesseydreAlignement, Centrage, Ancrage, Enracinement. Ce livre est la version augmentée, vraiment complète, passionnante et toujours très pratique, de son premier livre qui est devenue un best seller sur le sujet : L’ancrage énergétique, toujours aux éditions Jouvence.

Je vous souhaite une belle et fructueuse pratique et un solide enracinement.

Coeurdialement

Chrystel

Chrystel
 

Éternelle passionnée des liens qui unissent le corps et l'esprit, et de la fluidité qu'ils nous offrent quand nous les cultivons. J'ai créé ce blog pour partager avec vous ce qui m'émerveille.

Click Here to Leave a Comment Below 3 comments